Fermer la publicité

Le Wagon : l'école du code en accéléré

le - - Entreprise de la semaine

Le Wagon : l'école du code en accéléré
Photo DR - Les premiers apprenants du Le Wagon Lyon

En reprenant un concept éprouvé à Paris, Etienne Moreau et Mathieu Geiler viennent d'implanter Le Wagon à Lyon. Ils misent sur l'apprentissage intensif du code pour propulser rapidement sur le marché ces profils de développeurs-entrepreneurs.

Du lundi au vendredi, de 9h à 19h pendant 9 semaines, un groupe de 15 à 20 apprenants selon les cessions suit un protocole bien rôdé. Un cours d'1h30, suivi d'exercices pratiques pendant près de 8 heures qui se clôturent par une correction interactive de l'exercice jugé le plus intéressant ou le plus difficile. Un procédé directement inspiré des bootcamp américain, soit un apprentissage dynamique et collectif. Au total, ils auront suivis 360 heures de code qui leur permettront soit de créer leur entreprise soit d'occuper un poste qui nécessite aussi des compétences techniques, comme chef de projet web.

"Grâce à cette méthode, ils termineront en ayant acquis le minimum de socle de compétence nécessaire pour pouvoir pratiquer. L'idée, c'est aussi d'acquérir des bases pour comprendre ce langage, en décrypter le fonctionnement, savoir ce que l'on peut en tirer, voire recruter des profils", explique Etienne Moreau, co-fondateur de Le Wagon Lyon. L'école est le 18e campus (dans 12 pays) d'un concept monté à Paris par Boris et Romain Paillard, deux frères qui cherchaient à appendre rapidement le code pour monter leur entreprise. "N'ayant pas trouvé, ils ont imaginé cette pédagogie adaptée. C'est là toute l'essence du wagon : apprendre ce qu'il faut savoir pour exercer un métier", poursuit le directeur général de la franchise lyonnaise.Installé dans les locaux de Confluence Institute, l'école d'architecture d'Odile Decq à Confluence, l'école de code accueille quatre cessions (avril, été, octobre et janvier) par an, selon un procédé de recrutement là aussi très établi (voir encadré). Les formateurs (8 actuellement) sont tous des développeurs, intervenant selon leur niveau d'expertise et d'expérience. "A terme, nous espérons former entre 150 et 200 développeurs-entrepreneurs par an. Et ainsi enrichir notre communauté de 1 300 alumni dans le monde à ce jour", ambitionne Etienne Moreau.

Dès janvier 2018, les co-dirigeants envisagent de déménager dans leurs propres locaux, un espace de 600 m2 qui pourrait accueillir un espace de coworking, des conférences et des formations à destination des entreprises.
En attendant, Le Wagon Lyon espère être labellisé Campus numérique (label hors les murs) par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et être reconnu comme Grande école du numérique. Les démarches sont en cours.

Etienne Moreau : " Il faut être très motivé pour suivre la formation jusqu'au bout"

À qui est destinée votre école de code ?
Elle est ouverte à tous. Du jeune de 18 ans en quête d'une formation à une personne en reconversion, en quête d'un bagage technique, en passant par un entrepreneur a besoin de connaitre les bases du code. Les apprenants n'ont pas besoin d'un ordinateur ultra-puissant ou moderne : il suffit d'un éditeur de texte, d'un navigateur et d'une connexion internet. Il n'y a pas de limite d'âge. Et tenons à ouvrir au maximum notre formation aux filles. La prochaine cession d'avril compte déjà 50 % de filles, c'est très encourageant.

Faut-il des pré-requis pour intégrer la formation ?
Après inscription en ligne, les candidats passent un entretien d'environ 30 mn. Ensuite, nous leur demandons de suivre 10 heures de cours en ligne, en anglais, pour s'initier au code. Il doit être complété à 100 %. Nous estimons que s'ils ont des difficultés à se concentrer pendant 10 heures, ils auront du mal à suivre les cours intensifs. Il faut donc être motivé et convaincu de son choix pour suivre la formation jusqu'au bout.




Stéphanie BORG
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide