Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Longonya vinifie les fruits exotiques

le - - La Start-up qui change votre quotidien

Longonya vinifie les fruits exotiques

Dans une démarche éco-responsable, Longonya récupère les kiwis et les mangues hors calibre pour la vente au détail et les vinifie pour en faire des blancs à déguster à l'apéritif bien frais. La start-up a commercialisé 16 000 bouteilles la première année et vise 30 à 40 000 bouteilles pour 2017.

Le procédé est 100 % naturel : les fruits exotiques, produits en France, sont vinifiés comme le raisin, suivent le processus de fermentation naturel et restent en cuve trois semaines à un mois. Aucun additifs, colorants ou arômes artificiels ne sont utilisés. Les blancs sont confectionnés avec des fruits hors calibre pour la grande distribution ou en surplus commerciaux.

Plusieurs années de R&D, en collaboration avec des œnologues, ont permis de mettre au point ce nouvel alcool hydride qui semble trouver son public.
Les blancs de kiwis et de mangue sont commercialisés dans les caves à vin et les bars. 16 000 bouteilles ont été écoulées en 2016, première année de commercialisation. Les dirigeants estiment à 30 à 40 000 bouteilles les ventes pour 2017.

Imaginé par Marvet Mbani, diplômé de l’Inseec et d’EM Lyon, et Alexandre Villard, ingénieur en chimie et en génie des procédés, Longonya compte développer le procédé pour d’autres fruits comme les ananas ou les cerises. Incubé à l’Isara depuis octobre 2015, l’entreprise, dont le siège est à Villeurbanne, travaille en partenariat avec des vignerons pour la location de cuves. Elle emploie trois personnes.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide