Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Lumières en fête / Une organisation plus contrainte : un mal pour un bien ?

le - - Spectacle vivant

Lumières en fête / Une organisation plus contrainte : un mal pour un bien ?
Les parcours pré-établis permettent aux visiteurs d'aller à l'essentiel des intallations

Les mesures de sécurité vitales ont conduit l'organisation de la ville de Lyon à encadrer plus et mieux encore les parcours des visiteurs. Ne dit-on pas que la meilleure création nait de la contrainte ? Détails.

Lire aussi

http://le-tout-lyon.fr/fete-des-lumieres-securite-maximum-8601.html

et

http://le-tout-lyon.fr/8-decembre-fete-des-lumieres-quartier-grolee-poursuite-de-la-renaissance-en-lumiere-8595.html

Comme l'édition 2016, la fête des lumières 2017 s'accommodera des normes de sécurité de l'après Bataclan. On se souvient que le 8 décembre 2015 avait été annulé à Lyon. Depuis 2016 le périmètre de la fête est limité au secteur Presqu'Île, Vieux Lyon, Fourvière. La présence policière, discrète, mais renforcée, les accès routiers nettement bloqués par des véhicules, des blocs de béton … La Presqu'Île sera équipée de 40 points d'entrée à pied (tous les 100 m) accessibles avec des contrôles aléatoires. Plus rien n'est comme avant, un peu de l'innocente ferveur débridée et féérique a été perdue depuis les 13 novembre 2015, et 14 juillet 2016 (attentat de Nice). Même si le public lyonnais, français, et international, ne se laisse pas décourager. On a pu le constater en décembre 2016 à Lyon. Les artistes et le service évènementiels de la ville de Lyon, ont travaillé d'arrache-pied à la réussite de l'édition 2017. On parle même d'un retour de l'excentricité, de l'audace dans les créations, et les installations…

Au final est ce qu'il faut se plaindre que le périmètre physique de la fête ait été réduit ? Certes, c'est au détriment des arrondissements lyonnais hors centre, comme de Villeurbanne et d'autres villes de la Métropole. Mais le visiteur d'un jour ou deux, aime qu'on le prenne par la main dans des parcours fléchés, sans se poser de questions, pour profiter au mieux de ses déambulations visuelles.

Tous les grands lieux sont présents, de la cathédrale Saint-Jean à la piscine du Rhône, en passant par Terreaux et Bellecour, ou l'Hôtel-Dieu, qui a libéré et embelli sa façade après travaux . Aussi il faudra avoir l'œil qui traîne, et les pieds itou, du côté des pentes de la Croix-Rousse et du jardin magique de la Grande-Côte, ou de l'Antiquaille, qui proposera des expérimentations étudiantes…

Lumières Hong-Kong

Le « génie » lyonnais (n'ayons pas peur des mots), continue d'essaimer ses créations en plusieurs points du globe. Du 23 au 25 novembre dernier, c'était avec « Lumières Hong Kong », que la Ville de Lyon valorisait une nouvelle fois son savoir-faire, en termes de création lumière éphémère (à l'occasion du 20è anniversaire de la fin de la souveraineté britannique). Cet événement a été le fruit d'un travail débuté il y a 2 ans en collaboration avec OnlyLyon. Elaborée avec la complicité de l'équipe de la Fête des Lumières de Lyon de Jean-François Zurawik, la programmation devait réunir sur plusieurs sites historiques et emblématiques de la ville et le quartier de Soho, des artistes locaux et internationaux qui ont déjà participé à la Fête des Lumières de Lyon. Cinq artistes Lyonnais, notamment, étaient à Hong Kong. Les artistes français présentant une œuvre à Hong Kong ont été choisis suite à un concours international, jugeant la qualité de leur proposition. Plusieurs d'entre eux sont détenteurs du label « artistes ambassadeurs de la Fête des Lumières » et diffusent désormais leur expertise en matière de création lumière à l'international. Lumières Hong Kong a pu voir le jour grâce au concours de Julien-Loïc Garin, directeur général du festival et membre de l'Association Culture France Hong Kong Ltd, qui en tant que Lyonnais a souhaité voir la Fête des Lumières se décliner dans le monde entier et notamment en Chine, à Hong Kong.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide