Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Métropole de Lyon un guichet unique pour le "social"

le - - Collectivités

Métropole de Lyon un guichet unique pour le "social"
Métropole de Lyon

Au 1er février 2018, toutes les demandes sociales seront prises en charge via un guichet unique : la Maison de la Métropole pour les solidarités.

Exit les antennes solidarités du CCAS de Lyon d'un côté, les Maisons de la Métropole (elle-même anciennes Maisons du Rhône) de l'autre, et la fragmentation des demandes sociales. Dès le 1er février 2018, l'usager métropolitain pourra se rendre dans un guichet unique pour une prise en charge globale de ses demandes. Dans ce lieu, à l'accueil inconditionnel, celles-ci seront désormais suivies par un référent unique. "Dans la Métropole, les populations fragiles sont en constante augmentation. Eviter de répéter son cas, bénéficier d'une écoute attentive, être réorienté en cas de besoin, offrir un meilleur accès au droit, être plus efficient : c'est le sens de ce rapprochement", commente David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon.

Un rapprochement qui implique une rationalisation du réseau : de 25 antennes sociales réparties sur l'ensemble de la Métropole, on passera à 18 Maisons de la Métropole pour les solidarités. "Nous avons privilégiés des transports en commun pour un maximum de proximité avec les usagers et l'espace le plus confortable pour nos équipés", poursuit Georges Képénékian, maire de Lyon. Des équipes, 300 agents de la Ville et de la Métropole de Lyon, qui devront travailler ensemble et adopter des pratiques communes. Par exemple, dans les Maisons de la Métropole, l'accueil d'urgence n'existait pas. "Nous avons mené une expérimentation pendant 10 mois. L'accueil d'urgence permet de donner un premier niveau d'information, d'apaiser, de soulager et de délivrer quelques premières pistes d'actions en attendant un rendez-vous officiel, pour lesquels les délais sont compris entre 2 et 4 semaines. C'est très positif", témoigne Tatiana Mestcherinoff, assistante sociale à la Métropole de Lyon. Autre innovation commune : l'adoption d'un logiciel qui permettra de constituer un dossier social numérisé pour centraliser les demandes et assurer une traçabilité.

Ce projet est la première mesure phare du Programme Métropolitain des Solidarités adopté le 6 novembre dernier. Une commission d'expertise est chargée d'accompagner ce projet dans le temps, de l'évaluer et l'ajuster si nécessaire.




Stéphanie BORG
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide