Fermer la publicité

Michel Mercier renonce au Conseil constitutionnel

le - - Actualité

Michel Mercier renonce au Conseil constitutionnel
Michel Mercier (à droite) et Martin Sotton, nouveau maire de Thizy-les-Bourgs

Estimant ne pas pouvoir « siéger avec la sérénité nécessaire », le sénateur MoDem du Rhône Michel Mercier renonce à intégrer le Conseil constitutionnel, après l'ouverture d'une enquête préliminaire du Parquet national financier sur les emplois d'assistantes parlementaires qu'il avait confiés à ces filles. S'il conserve son siège au Sénat, il vient en revanche d'abandonner son mandat de maire de Thizy-les-Bourgs, remplacé par Martin Sotton, élu le vendredi 4 août. Ce jeune conseiller municipal de 28 ans était le seul candidat en lice pour la majorité, le groupe minoritaire n'en présentant pas. Le nouveau maire MoDem de cette commune de 6 500 habitants était par ailleurs assistant parlementaire de Michel Mercier depuis 2014. Cessant cette activité, Martin Sotton devient chargé de mission de Dominique Depras, conseiller spécial du conseil régional pour l'agriculture biologique et les circuits courts, et par ailleurs maire de Claveisolles.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide