Fermer la publicité

Christophe Fargier : doubler notre chiffres d'affaire d'ici 3 ans"

le - - Services

Christophe Fargier : doubler notre chiffres d'affaire d'ici 3 ans"
Trafalgar Maison de portraits - Christophe Fargier dirige une entreprise de 260 personnes qui réalise 16 M EUR de chiffre d'affaires.

Après plusieurs mois de travaux, le vaisseau amiral de Gerland a rouvert ses portes. La première étape d'un vaste programme d'investissements pour doubler le chiffre d'affaires et les établissements Ninkasi.

Ninkasi est une entreprise hybride. Avec une fabrique de bières à Tarare, 13 établissements de restauration, principalement en région lyonnaise, et des salles de concert, la PME dirigée par Christophe Fargier aime se présenter comme un lieu de brassage. En 20 ans, Ninkasi s'est fait une place de choix sur ses trois activités bières-burgers-musique.

« Nous produisons 16 000 hectolitres de bières par an dans notre fabrique où nous avons investi 2 M€ et, côté restauration, nous servons 600 000 repas dans nos établissements en faisant appel à 13 producteurs locaux. Le volet culturel se traduit par plus de 350 spectacles gratuits sur la scène du Kafé Gerland et par près de 150 concerts payants au Kao », détaille le dirigeant-fondateur. Ninkasi, qui emploie 260 personnes, réalise ainsi 16 M€ de chiffre d'affaires. Et Christophe Fargier ne compte pas s'arrêter là. « Nous voulons doubler notre chiffre d'affaires et nos établissements d'ici 2021 », ambitionne-t-il.

Un programme d'investissements de 19 M€ sur 5 ans a donc été lancé l'an dernier. Il a déjà permis de faire évoluer l'outil de production pour proposer bientôt 20 bières pression et bouteilles, contre 8 aujourd'hui, et de rénover le site de Gerland pour un coût de 4,5 M€. Mais les efforts vont surtout porter sur le déploiement d'établissements afin d'atteindre une trentaine de lieux.

« Nous avons 8 établissements en propre et 4 en franchise. Nous allons poursuivre notre développement sur ce modèle pour être présents dans toute la région. Nous voulons ouvrir, en propre, à Grenoble et à Clermont-Ferrand des établissements proches de celui de Gerland. Nous prévoyons aussi de nous implanter à Villefranche-sur-Saône, l'Isle-d'Abeau, Dijon, Valence, Roanne, Saint-Etienne… Nous renforçons notre ancrage à Lyon avec des ouvertures au Carré de Soie début 2018 et à la part-Dieu dans un an », fait savoir le dirigeant qui travaille aussi sur un projet en Pologne. Avec son concept unique, Ninkasi séduit même les collectivités. « Des mairies nous sollicitent car nous créons des lieux de vie, des espaces de contact. L'Isle-d'Abeau et Vichy nous ont approchés », souligne Christophe Fargier.

Si le fonds d'investissement Maelo a injecté 2,5 M€ au niveau des fonds propres pour permettre le recours à l'endettement, Christophe Fargier souhaite, à terme, impliquer ses salariés et clients. « Pour y parvenir, il faudra une simplification des obligations au niveau de la publication des résultats », prévient-il.

Une activité de distillerie en bonne voie

Fin 2015, Ninkasi a lancé sa production de whisky. Aujourd'hui, une vingtaine de fûts sont en vieillissement avec différentes variétés de malts et des fûts de Condrieu, Pouilly-Fuissé… Pour déguster le whisky Ninkasi, il faudra au moins patienter jusqu'en 2019. En attendant, il est possible de goûter le New Malt Spirit, un futur whisky titrant à 60 % et vieilli 14 mois en fût de Condrieu. « Nous voulons distribuer notre whisky à l'export », ambitionne Christophe Fargier.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide