Fermer la publicité

Orange multiplie les initiatives sur les métiers en tension

le - - Métiers sous tension, pénuries de candidats

Sur certains profils techniques de niche, comme la fibre ou le cuivre qui coexistent, l'opérateur n'a pas d'autre choix que de former ses propres experts. "Il n'y a plus de formation adaptées et nous avons besoin d'un niveau d'expertise pointue", explique Magali Moulin, DRH à Orange Centre-Est Rhône-Alpes Auvergne. Orange a donc imaginé, en même temps qu'une classe "de fille", sa première classe "chargée d'affaires fibre" pour répondre à ses propres besoins. Une expérimentation sur la région, qui, si elle s'avère positive, pourrait être déployé sur l'ensemble du territoire.


 




Stéphanie BORG
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide