Fermer la publicité

Quand la solitude tue

le - - Santé

Quand la solitude tue
PHOVOIR

La solitude et l'isolement social représentent un risque plus important pour la santé publique comparés à l'obésité. Telle est la terrible conclusion d'une méta-analyse canadienne. Et les perspectives liées au vieillissement devraient accentuer ce phénomène.

Selon l’équipe du Pr Julianne Holt-Lunstad (Université de Brigham, Canada), « une proportion de plus en plus importante d’Américains vit dans une forme d’isolement problématique d’un point de vue de la santé publique ». Les scientifiques ont présenté deux méta-analyses au cours de la 125e Convention annuelle de l’association américaine de psychologie. La première a pris en compte 148 études regroupant 300 000 personnes. Ils ont ainsi montré que le fait d’être connecté socialement serait associé à une diminution de 50 % du risque de mortalité prématurée par rapport aux personnes vivant dans la solitude. 

Une seconde méta-analyse basée sur 70 études menées en Europe, en Asie, en Australie et sur le continent américain parvient aux mêmes conclusions. Les conséquences de l’isolement social sont équivalentes, voire supérieures à celles liées à l’obésité. « Il existe des preuves solides que l’isolement social et la solitude augmentent considérablement le risque de mortalité prématurée. L’ampleur du risque dépasse celle de nombreux indicateurs de santé », explique le Pr Holt-Lunstad.

La spécialiste n’est guère optimiste et évoque même le concept « d’épidémie de la solitude ». Elle recommande d’investir sur la recherche. Mais aussi sur les moyens visant à s’attaquer à cette menace de santé publique. Par exemple, l’accent pourrait être mis sur la formation en compétences sociales pour les enfants dans les écoles. Les médecins devraient être encouragés à inclure le contexte social dans leur démarche médicale.

 

Sources : Destination Santé

 




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide