Fermer la publicité

Retour aux sources

le - - Tendance chocolat

Retour aux sources
© François Pralus - François Pralus sur sa plantation, à Madagascar

François Pralus fait le choix de maîtriser l'intégralité de sa chaîne de production, de la cabosse au chocolat de couverture.

Connu pour sa Praluline, François Pralus figure parmi les artisans chocolatiers de renom. À la tête de l’entreprise familiale depuis 1988, le Roannais fait même partie des seuls en France, avec Bonnat et Bernachon, à gérer sa production de la fève de cacao au chocolat final. Dans sa manufacture (une ancienne bonneterie), à partir de fèves sélectionnées, en provenance de Cuba, du Venezuela, de Sao Tomé ou encore de Tanzanie, il transforme quelque 120 tonnes par an. Une vingtaine de crus au total. Distribuées dans ses 9 boutiques françaises, la production est aussi exportée à l’étranger et chez les plus grands chefs, comme Troisgros, Hermé et Ladurée.


En 2003, un énième voyage à Madagascar va convaincre le maître de franchir un pas de plus : « Depuis toujours, j’ai eu envie de posséder ma propre plantation. Pendant deux ans, j’ai voyagé à la recherche du terrain idéal. Et puis je suis tombé amoureux de l’île de Nosy Be ». Il y acquiert et défriche 17 hectares de forêt vierge. Depuis, une cinquantaine de personnes travaillent sur la plantation de 25 000 cacaoyers dont la qualité se rapproche d'une variété de Criollo. « Là-bas, tout est fait à la main, au coupe-coupe, à la bêche. Nous produisons aussi notre compost à base de paille de riz, de fumier de zébu et de déchets de bananiers », explique-t-il. Les fruits de la première récolte ont été cueillis il y a deux ans.




Charlotte MOUNARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide