Fermer la publicité

Roadster Harley-Davidson : puissant et dépouillé

le 09 mai 2016 - Michel MOLAME - Savoir-vivre

Roadster Harley-Davidson : puissant et dépouillé
D.R.

Inspiré de la ligne des Sportster qui s'affrontaient sur les circuits dans les années 50 ainsi que des tendances actuelles du custom, le tout dernier Roadster Harley Davidson veut écrire un nouveau chapitre de la longue histoire de la marque de Milwaukee.

Reprenant l’ADN des modèles qui s’alignaient dans les courses de dragster, garde-boue tronqué et réservoir minuscule afin d’obtenir les meilleures performances, ce Roadster affirme la force de son esthétique sans compromis : démonstrative mais dépouillée.

Ce nouveau modèle est équipé d’un bi-cylindre en V de 1 202 cm3 refroidi par air délivrant un couple puissant à moyen régime. Les roues en aluminium coulé à cinq rayons dédoublés et décalés de 18 pouces à l’arrière et 19 à l’avant ont été spécialement conçues pour ce modèle et renforcent sa ligne athlétique. Très légères pour leur taille, ces roues inspirées des modèles classiques à rayons contribuent à la maniabilité de cette moto. Les rayons entrelacés pointent vers l’extérieur de l’autre côté de la roue en créant un effet visuel original.

Le système de suspension inclut une nouvelle fourche inversée de 43 mm à simple cartouche avec des ressorts à triple réglage, parfaitement rigide. A l’arrière, les amortisseurs ont une précharge réglable à trois niveaux. Ce système offre un débattement supérieur à celui de tous les autres modèles Sportster : 11,25 cm à l’avant et 8 cm à l’arrière. Une puissance de freinage exceptionnelle est assurée par des disques flottants de 11,8 pouces à l’avant avec un système ABS en option. Le guidon surbaissé et des commandes médianes centrent le poids du pilote sur le réservoir dans une posture agressive.

Le style dépouillé du Roadster s’exprime à travers un garde-boue arrière plus court que celui des précédents modèles Sportster. Le carter de courroie et les protections de silencieux dévoilent des trous d’allègement comparables aux composants montés sur les motos de course. Surbaissée sous le té de fourche, la console circulaire de 10 cm de diamètre réunit un grand compte-tours analogique avec un compteur de vitesse numérique. Les clignotants arrière montés directement sur les supports de garde-boue, la nouvelle plaque d’immatriculation, le module d’éclairage arrière et la selle fast-back donnent au profil arrière une esthétique sobre et épurée. Pouvant accueillir malgré tout un passager, la selle profite d’une série de panneaux rembourrés inspirés d’un blouson de cuir.

Quatre finitions de peinture décorent ce nouveau Roadster proposé à partir de 12 590 € : Vivid Black avec un liseré Black denim, Black Denim avec un liseré rouge, Velocity Red Sunglo avec un liseré rouge et une finition deux tons Billet Silver / Vivid Black avec un liseré bordeaux.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide