Fermer la publicité

Anthony Fusco, le retour !

le 23 mars 2017 - Michel GODET - Gastronomie / Vins

Anthony Fusco, le retour !
Photo : Michel GODET - Robert Perret et Anthony Fusco

Bien plus qu'une brasserie traditionnelle élégamment décorée dans le style Art Déco et toute de rouge parée, le Théodore est un restaurant où riment gourmandise, convivialité et ambiance familiale.

Une atmosphère due sans conteste à Florence et Robert Perret, aux commandes depuis 19 ans. Le Théodore est une bonbonnière où il fait bon s’attarder confortablement au bar-salon de thé, ou dans la salle du restaurant, dans l’esprit d’Alfons Mucha, avec une touche de Stendhal (en rouge et noir).
Si cette table demeure discrète, le retour de l’ancien apprenti Anthony Fusco (32 ans) comme chef des cuisines mérite une attention toute particulière. Après ses classes au Théodore dans les années 90, Anthony est parti voler de ses propres ailes. Son macaron obtenu à la Table de Lachassagne (2012-2016) attestant de ses belles qualités de cuisinier.
Modeste, le chef n’entend pas révolutionner le restaurant, mais plutôt servir une cuisine authentique, goûteuse, instinctive, mettant en valeur des produits frais de qualité. Néanmoins, les grands classiques de la maison, qui ont fait sa renommée, demeurent gravés dans une cuisine « fait maison », avec un supplément d’âme.
Débutons avec la terrine de cochon fermier au foie gras (15 €), oignons rouges en aigre-doux ou avec le foie gras de canard maison cuit au naturel (19 €), chutney aux fruits de saison. Délicatesse des textures et des parfums donnent de suite le tempo. En accompagnement : un superbe Givry 1er Cru de la Cave de Buxy. Le pâté-croûte ou encore les ravioles aux champignons, crème aux morilles jouant dans la même et belle catégorie.
Vient ensuite un cabillaud demi-sel à la cuisson précise (22 €), semoule façon tajine, imprégnée d’un jus de poissons de roche. Tout aussi généreux et goûteux, le paleron de bœuf aux petits lardons braisé comme un bourguignon (22 €), oignons et carottes glacées s’accompagne aussi de légumes al dente qui rappellent les saveurs de notre enfance. Une mention toute particulière au jus brun réduit qui nappe ce plat, par ailleurs fort bien assaisonné. De la gourmandise à l’état pur !
In fine, la crème citronnée, glace au chocolat et croûtons de brioche emplit votre palais de mille saveurs. Quant au flan caramel, il est du niveau d’une cuisine toquée. Ajoutez à cela une éclectique carte des vins bien sélectionnée, un service attentionné et courtois sans être pour autant guindé, et cette adresse sera vôtre.
 

Le Théodore

34, cours Franklin-Roosevelt - Lyon 6e  

Tél. 04 78 24 08 52

Midi et soir : formule du jour à 15,50 €, 21,50 € et 25,50 € (1, 2 ou 3 plats) - Menu carte à 35 € et carte

Fermé le dimanche - Terrasse à partir du 1er mai

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide