Fermer la publicité

La douceur exotique de la mangue

le 31 juillet 2017 - Rédaction - Santé

La douceur exotique de la mangue
PHOVOIR

Originaire des forêts de l'Inde où il pousse depuis plus de 4 000 ans, le manguier est aujourd'hui cultivé dans la plupart des pays tropicaux.

Pour choisir les meilleures mangues sur les étals, ne vous fiez pas à leur couleur. Selon les variétés, la peau peut rester verte, même quand le fruit est mûr à point. Le mieux est donc de tester la texture par une légère pression du doigt : la chair doit être souple sans être molle. Préférez-la toutefois un peu plus ferme si vous voulez l’incorporer à vos préparations culinaires. Dans tous les cas, de retour à la maison, conservez-la dans une pièce fraîche, mais jamais au réfrigérateur. Comme la plupart des fruits exotiques, rappelle l’Interfel, la mangue ne supporte pas les températures inférieures à 6°C.

Délicieusement dépaysante, la mangue se suffit à elle-même. Surtout si vous la préparez « en hérisson ». Après l’avoir bien lavée, coupez la mangue de chaque côté du noyau en deux tranches épaisses. Posez les tranches sur votre plan de travail et découpez la chair dans la longueur puis dans la largeur, sans entailler la peau, de façon à obtenir des cubes réguliers. Il vous suffit ensuite de retourner la peau pour faire ressortir ces cubes. Succès garanti auprès de vos invités et des enfants, qui peuvent manger de la mangue à partir de 2 ans.

 

Sources : Destination Santé

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide