Fermer la publicité

Le Monopoly version Métropole de Lyon

le 19 décembre 2015 - Agnès GIRAUD-PASSOT - Tendances / Mode

Le Monopoly version Métropole de Lyon
D.R.

Acheter un hôtel place Bellecour, s'offrir une propriété à Confluence, posséder une brasserie Bocuse ou présider l'Asvel n'est désormais qu'un jeu d'enfant… ou d'adulte. Car le Monopoly a, depuis 80 ans, acquis ses lettres de noblesse et dépassé toutes les frontières, puisqu'il se décline dans de nombreuses villes et aventures. Vendu à 275 millions d'exemplaires, il a conquis plus d'un milliard de joueurs à travers le monde depuis sa naissance aux Etats-Unis. Son petit dernier a poussé son premier cri dans la Métropole de Lyon en cette fin d'année. Winnings Game, la société éditrice de ce jeu universel, vient de lancer une nouvelle version, le Monopoly Métropole de Lyon. Diffusé à 3 000 exemplaires, il est disponible chez tous les partenaires présents dans le jeu et dans les magasins de jouets lyonnais. La règle du jeu est classique : à coups de dés, de chance et de stratégie, acheter et vendre des rues, des immeubles ou des établissements prestigieux de Lyon et des communes voisines où se côtoient Bernachon, Bocuse, la Cour des Loges, la Villa Florentine, Nardone, le Lion Vert, Sixième Sens, les cars Philibert ou encore l'Asvel. Et ruiner ses adversaires. Les échanges se monnayent au prix fort avec des billets estampillés Banque Rhône-Alpes pour préserver la dimension locale de ce jeu qui traverse les générations sans prendre une ride.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide