Fermer la publicité

Musique, Théâtre : Sortir, écouter, voir

le 03 mars 2017 - Eric SEVEYRAT

Musique, Théâtre : Sortir, écouter, voir
Ph.Borggreve - Elisabeth Leonskaja, salle Rameau, avec Piano à Lyon

.

Elisabeth Leonskaja, piano

«Dernière Grande Dame du piano russe», disciple et partenaire au concert de Sviatoslav Richter, Elisabeth Leonskaja est une aristocrate de l'ivoire, une reine aux doigts d'airain, qui fêtait la saison dernière son 70e anniversaire avec un mémorable concert donné à la Philharmonie de Paris. Un jeu généreux, sensible, d’une virtuosité que chacun jalouse ; une technique prodigieuse au service de chaque œuvre : respect total ! Au programme d’un récital exceptionnel salle Rameau, Schubert, son fidèle compagnon de concert et la Grande Sonate de Tchaïkovsky, ample métope d'inspiration schumannienne, qui, selon le compositeur Guy Sacre, «mêle irrésistiblement la fièvre et le panache, le sursaut vainqueur et la retombée douloureuse»… Au programme, 15 mars, salle Rameau : Schubert, Klavierstücke D 946 n°1, Sonate n°18 op. 42, D 845, Tchaïkovski, Sonate n°2 op. 37, « Grande Sonate ».V. Plus d’infos : www.pianoalyon.com

Und  aux Célestins, avec Nathalie Dessay

Une femme attend un homme. L'homme est en retard. Alors elle parle. Und traite du jeu trouble qui se noue entre deux êtres, entre duo et duel, désir et angoisse, bras de fer et partie d’échecs. D’une présence bouleversante, la célèbre soprano Natalie Dessay fait ici ses premiers pas de comédienne et passe telle une funambule du rire aux larmes, de la séduction aux cris, dans un jeu d'une grande finesse. 
Und , avec Natalie Dessay, Alexandre Meyer Dramaturge ; du 8 au 15 mars, Grande Salle  du Théâtre des Célestins, Lyon : Howard Barker ; mise en scène : Jacques Vincey, traduction : Vanasay Khamphommala. www.celestins-lyon.org

Le NoShow à la Croix-Rousse

Comment ça marche le monde du théâtre ? Mal! répondent les collectifs québécois Nous Sommes Ici et le Théâtre DuBunker. Et pourquoi ? Eh bien, c’est ce que propose d’expliquer ce NoShow, autrement dit, pas de spectacle ! Mais pourtant, si. Ces jeunes comédiens vous entraînent, avec humour, impertinence et accent dans ce « non spectacle » pour faire voler en éclats quelques tabous dont celui de l’argent. En parlant d’argent, c’est vous qui devrez choisir entre six tarifs… Et ceci n’est que la première décision que vous aurez à prendre, car à vrai dire, c’est vous qui déterminerez ce que sera le No Show.
Alexandre Fecteau / Nous Sommes Ici + DuBunker un show-must-go-on à tout prix.
Théâtre de la Croix-Rousse, Lyon. 09-11 mars. www.croix-rousse.com

Drôle de gonzoo

Philippe Vincent met en scène le dernier texte de Riad Gahmi, comédien et auteur issu de l'École de la Comédie de Saint-Etienne. Avec une équipe presque renouvelée puisque seul.e.s sa comédienne fétiche Anne Feret et Louis Dulac sont des « anciens », il s'empare de Gonzoo, sous-titré pornodrame, une pièce où « l'employée de l'année » a gagné une nuit avec un hardeur avant d'être percutée par une voiture. Réflexion sur la marchandisation des humains, Gonzoo tente aussi la mise en abîme de son sujet...
Salle Jean-Bouise, TNP, 7 au 11 mars. www.tnp-villeurbanne.fr





Du même sujet


Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide