Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Tea lance la première box e-book

le - - Entreprise de la semaine

Tea lance la première box e-book

Dans les rayons de 300 points de vente en France depuis début novembre, 40 000 box e-book imaginées par la start-up lyonnaise Tea font le trait d'union entre le livre numérique et les points de vente physiques qui dispensent conseils et échanges avec les lecteurs.

Les box rose pour la thématique romance, noir pour les polars, et bleu pour les romans ado proposent six livres numériques, un chaque 5 du mois, consultables sur une liseuse, une table, un ordinateur, un smartphone. Comme pour le vin, une bonne table, un week-end ou un soin bien-être, la box de livres numériques se décline pour les lecteurs. « C'est une première, affirme David Dupré, directeur général de Tea, The e-book alternative, créée à Lyon par Decitre, Cultura et Système U. Notre objectif est de faire entrer le livre numérique dans les points de vente pour que les libraires et les lecteurs poursuivent leurs relations de conseil. La gamme compte trois thématiques, pour lesquelles le lecteur a le choix entre trois sous-thématiques pour recevoir, pendant six mois, six livres surprise. »

Cette innovation a reçu le soutien des éditeurs, qui se sont engagés avec Tea pour sélectionner la vingtaine d'ouvrages disponibles pour chaque grande thématique : Albin Michel pour la box polar, Harlequin et &H pour la box romance et Bayard jeunesse et Milan pour la box romans ados. « Pour le moment, l'exclusivité a été négociée avec ces éditeurs pour le lancement des premières box e-book dont les livres peuvent être téléchargés jusqu'au 31 décembre 2018, soit un lien jusqu'à mi-2019. Les éditeurs ont travaillé avec les agents des auteurs pour proposer un prix attractif », souligne David Dupré. Les box sont commercialisées entre 29,90 € et 35,90 €, soit moins de 6 € l'ouvrage. Du contenu éditorial sur le livre ou son auteur enrichit le fichier numérique.

Les développements informatiques et le marketing ont été menés par l'équipe de Tea, une vingtaine de personnes basées à Lyon 9ème. Près de 100 000 € ont été investis par la start-up pour lancer cette box encore inédite sur le marché. Elle reprend les codes de l'édition : la carte et son code d'activation sont placés dans une boite avec une tranche et une présentation similaire à celle d'un livre, tout en innovant pour séduire les adeptes du livre numérique. D'abord commercialisées dans le réseau Tea, soit 300 points de vente en France sur les 1 000 qui vendent les liseuses Tea, les box sont amenées à conquérir un marché plus large. « D'autres éditeurs sont intéressés pour imaginer des box jeunesse, littérature française, livres pratiques ou encore BD, à commercialiser en dehors du réseau Tea », envisage David Dupré. L'international pourrait également faire partie des leviers de développement, « des chaines de librairies à l'étranger s'intéressent au concept », confie le directeur général.

David Dupré : « Tea a levé 1M€ à l'été 2017 »

Où en est Tea ?
The e-book alternative (TEA) développe une technologie en open source pour démocratiser le livre numérique et le libérer des systèmes propriétaires qui uniformisent les goûts et les conseils. La start-up a été créée en 2011 par Decitre et appartient aujourd'hui au groupe lyonnais (55 %), à Cultura (25 %), à Système U (10 %), à Albin Michel (5 %) et à des business angels (5 %). Tea a réalisé, en 2016, 5 M€ de vente de contenus numériques et un chiffre d'affaires global de 4,5 M€ qui comprend la vente de liseuses, la commission pour la vente de livres numériques et une partie licence d'exploitation de notre plateforme. L'entreprise compte 20 salariés.

Albin Michel a fait son entrée au capital cet été, pourquoi ?
Aux côtés de nos trois actionnaires et financeurs historiques, Albin Michel a participé à la levée de fonds d'1 M€ pour apporter du cash flow et accompagner Tea à atteindre son équilibre financier escompté pour 2019. L'activité est en progression forte. Nos financements sont ainsi sécurisés pour faire face au lancement de la box e-book. Cette troisième levée de fonds fait suite aux tours de table de 2 M€ en 2011 pour lancer Tea et 2013 pour financer le développement de la technologie.

Quels sont les projets de Tea ?
Tea est la seule plateforme BtoB dans le domaine des livres numériques puisqu'elle fait le lien entre les éditeurs et les libraires. Nos prochains sujets se portent aussi vers le BtoC avec le lancement d'une nouvelle liseuse et le travail sur de nouveaux contenus numériques comme des livres en VO, encore peu disponibles en téléchargement.




Stéphanie POLETTE
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide