Fermer la publicité

Tous les chemins mènent à la Cité internationale

le - - Evasion / Tourisme

Voilà dix ans que Lionel Pons nous fait marcher… avec un Salon du randonneur qui n'oublie pas pour autant le vélo et le cheval.

« Que l’on préfère marcher chaussures aux pieds et sac sur le dos, dévaler les pentes en VTT ou mettre le pied à l’étrier, la France fourmille d’idées de circuits de randonnées pour tous les niveaux, tous les goûts et toutes les bourses ». Lionel Pons organise à Lyon son 11e Salon du randonneur, révélateur de la diversité de l’offre dans une activité de plus en plus prisée (lire l’encadré).

Bon an mal an, entre 12 500 et 13 500 visiteurs arpentent les allées du centre de congrès de la Cité internationale, avec trois « zones » bien identifiées : un espace marchand, avec notamment les tour-opérateurs et les hébergeurs « qui prennent du poids dans le salon », précise l’organisateur : « De plus en plus, en complément de l’hébergement, on propose des produits rando ». Un deuxième espace accueille tous les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes, « la région française qui propose le plus d’offres, l’ensemble des prestations qui peuvent plaire aux randonneurs ». Une troisième zone rassemble toutes les offres « à plus de trois heures de Lyon », le matériel, les associations…

 Un baptême virtuel en parapente

Si de nombreux départements français seront représentés, comme le Jura, les Vosges, la Dordogne, le Finistère, les Pyrénées Orientales (une première) ou la Martinique, le salon s’ouvre un peu plus à l’international, en accueillant de nouveaux exposants comme la Norvège, le nord de l’Espagne, le Pérou et le retour du Maroc. 

Au total, 369 exposants permettront aux passionnés de randonnées de faire le plein de bonnes idées. Sans compter les animations participatives, aux premiers rangs desquelles le Rando Festival : conférences thématiques (avec un volet santé abordant le jeûne et l’arthrose), rencontres avec des auteurs et des marcheurs émérites… Mais aussi des ateliers sur les stands, tels un baptême virtuel en parapente ou la découverte du safran rhodanien…

Parmi les grandes tendances dont le Salon du randonneur se fera l’écho : l’engouement pour les randonnées sur les célèbres chemins de France : Compostelle, Stevenson, les Huguenots, Urbain V, Saint-Guilhem… Mais aussi « pour des balades de plus en plus ludiques, des randos connectées », indique Lionel Pons qui ajoute : « Le vélo prend une dimension importante, notamment avec sa version électrique : nous avons là une  vraie demande ».

  Salon du randonneur, les 24, 25 et 26 au centre de congrès de la Cité internationale, Lyon 6e - www.randonnee.org

La randonnée en tête    

La randonnée : le sport favori des Français, loin devant les autres disciplines. L’étude « Les Français et le sport » de l’institut BVA, publiée en novembre dernier, révèle ainsi que 41 % des sondés déclarent pratiquer la rando, contre 23 % pour la course à pied. Concernant les activités nature, pratiquées régulièrement par 32 % des Français (15 - 70 ans), la randonnée pédestre devance le vélo (hors VTT et BMX), le VTT et le ski. C’est aussi le sport le plus apprécié des Français (31 % des sondés), devant le rugby (28 %) et la natation (26 %). Le chiffre d’affaires des dépenses en matériel de sports et loisirs nature s’élève à 5,6 Md€, soit une dépenses moyenne de 160 € par pratiquant et par an.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide