Fermer la publicité

Variation sur le chagrin

le 25 janvier 2016 - A.M. - Spectacle vivant

Variation sur le chagrin
Jean-Louis Fernandez

Les Hommes Approximatifs continuent d'explorer les différents visages de la vie. Cette fois-ci le deuil.

Vincent et Julie viennent de perdre leur père. Julie est partie à Paris depuis ses 18 ans. Elle en a maintenant 30. Vincent, lui, est resté là, dans son village natal, où il s’est occupé de son père durant sa maladie et a trouvé un travail dans le Gamm Vert du village d’a coté. Ils se retrouvent 3 jours après le décès.
Le deuil, les souvenirs, les échanges, les silences et les rires, la tendresse et les rancœurs, et bien sûr l’amour ponctuent « Le chagrin », nouvel opus de Caroline Guiela Nguyen et des Hommes Approximatifs. Après « Elle brûle », présenté la saison dernière, la compagnie lyonnaise poursuit son travail  autour de cette question: comment mettre en scène la vie ?
Caroline Guiela Nguyen signe la mise en scène de ce spectacle, créé en mars dernier à la Comédie de Valence, qu’interprètent notamment Dan Artus, Chloé Catrin et Violette Garo


Théâtre de la Croix-Rousse, 9 au 13 février



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide