Fermer la publicité

Les experts-comptables prêtent serment

le 08 décembre 2016 - Michel GODET - Chiffre - article lu 42 fois

Les experts-comptables prêtent serment
Photo : Michel GODET

C'est à la préfecture du Rhône que 114 jeunes experts-comptables diplômés (dont 45 % de femmes) ont prêté serment.

Une promotion placée sous le parrainage du préfet du Rhône, préfet de région Michel Delpuech et sous la présidence de Philippe Arraou, président du Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables et de Jacques Maureau, président du conseil régional de l'Ordre des experts-comptables de Rhône-Alpes.

Le parrain de cette promotion a rappelé l'importance de la profession et son rôle essentiel qu'elle remplit dans la vie économique de ce pays ainsi que sa dimension régalienne, sous la tutelle de l'Etat. Une profession réglementée qui génère une activité et un chiffre d’affaires considérables, un important employeur, présent dans toutes les phases de la vie des entreprises, y compris celles difficiles.

Il a été également question de la proximité entre les hommes du chiffre et l'Etat, via les préfectures et la Direccte, pour ne citer que la convention de partenariat qui a été signée le 19 octobre dernier. Et le préfet de féliciter les nouveaux experts-comptables et de leur souhaiter un large succès.

Jacques Maureau a pour sa part rappelé aux « impétrants d'un jour » le rôle de l'Ordre, tout en se félicitant des excellentes relations entretenues avec les représentants de l'Etat, sans oublier de noter les valeurs de la profession, symbolisées par une prestation de serment solennelle : science, conscience, indépendance, éthique ou encore respect des loi. Et de conclure : « Le conseil régional sera toujours à vous côtés, mais veillera aussi au plus strict respect des textes en vigueur. Aucun d'entre vous ne saurait s'écarter du droit chemin édicté par notre déontologie ». Tous les nouveaux experts-comptables ont ensuite prêté serment individuellement sous les lambris des grands salons de la préfecture.

 

Tout en regrettant qu'il n'y ait pas assez de jeunes qui embrassent la profession, le président du Conseil supérieur de l'ordre Philippe Arraou a placé ses propos sous le signe de l'émotion et de la reconnaissance pour ces prestations préfectorales honorifiques. « Pour nous également, elles sont importantes… On doit faire parler de cette profession mal connue et agrandir notre famille, malgré un parcours long et fastidieux pour y arriver, qui fait état de votre constance et de votre esprit volontaire.

Votre choix d'embrasser une profession réglementée et reconnue vous engage, mais aussi vous honore à un moment où il faut construire l'avenir de ce qui est le fruit d'un véritable héritage de près de 71 ans (création de l'ordonnance en 1945). Il est vrai que la société change, se modernise, se virtualise et que l'économie suit inéluctablement ce mouvement qui pourrait se résumer ainsi : “ De plus en plus d'experts, de moins en moins de comptables ! »

 

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide