Fermer la publicité

240 nouveaux élèves à l'Edara

le 10 janvier 2017 - Michel GODET - Droit - article lu 689 fois

240 nouveaux élèves à l'Edara
Photo : Michel GODET

La nouvelle année démarre tambour battant pour l'Edara (Ecole des avocats de Rhône-Alpes), avec l'intégration de la nouvelle promotion, le renouvellement de 9 membres du conseil d'administration et de son président.

Si la partie administrative se déroulera seulement mi-janvier, la nouvelle promotion 2017-2018 a bien pris ses marques le mercredi 4 janvier, au cours d’une réunion d’accueil qui s’est tenue au domaine Saint-Joseph à Sainte-Foy-lès-Lyon.

Les 240 élèves, futurs avocats pour la plupart, ont été accueillis par l’actuel président et bâtonnier Me Christian Giabicani (barreau de Chambéry), à l’aube d’une scolarité de dix-huit mois. Il est revenu ensuite au bâtonnier Eric Jeantet (barreau de Lyon) de traiter d’un sujet fondamental pour la profession : la vérité. Un sujet qui n’a pas manqué d’interpeller tous nouveaux partenaires de justice (anciennement appelés auxiliaires de justice).

Pour décrypter cette nouvelle promotion qui connaitra le nom de son parrain mi-janvier, voici quelques chiffres significatifs. Les 240 élèves comptent dans leur rang 161 filles (67 %) et 79 garçons (33 %) âgés de 22 à 42 ans (moyenne : 25,5 ans), la tranche 24-25 ans étant de loin la plus représentée.

Si beaucoup d’entre eux ont déjà fait un stage en cabinet d’avocat et/ou ont exercé une activité salariée, très peu (29) ont effectué un stage à l’étranger.  La moitié de la promotion est issue de l’IEJ de Lyon, une cinquantaine de celui de Grenoble. Les IEJ de Chambéry (29) et Saint-Etienne (22) étant également représentés significativement, ainsi que onze docteurs en droit.

Leurs dix-huit mois d’école vont se répartir entre cours, stage d’immersion, travaux pratiques et six mois de PPI (Projet pédagogique individuel). Un stage effectué dans un cadre différent de celui d'un cabinet d'avocats, en forme d’ouverture sur le monde du travail. Le CAPA sanctionnant le cursus.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide