Fermer la publicité

Wuha valorise les recherches documentaires

le 08 novembre 2016 - Stéphanie BORG - La Start-up qui change votre quotidien

Wuha valorise les recherches documentaires
Photo HDT Photography - Antonin Mathez et Sachat Gallo-Parouty, co-fondateur de Wuha

Le plug-in Wuha permet aux entreprises de faire remonter les différentes informations qui circulent dans leur intranet à partir du moteur de recherche Google.

"Huit fois sur dix, une recherche lancée par un collaborateur a déjà été effectuée. Pour éviter de perdre du temps, Wuha retrace le parcours de recherche d'un précédent salarié à partir de Google", explique Antonin Mathez, co-fondateur de Wuha. Sur ce constat, les deux jeunes diplômés de l'Ecam Lyon ont mis au point, en partenariat avec le laboratoire Liris de Lyon 2, un plug-in qui s'intègre au moteur de recherche basé sur l'analyse sémantique et comportementale. "L'intranet est souvent moins utilisé que Google", affirme Antonin Mathez. À chaque requête contextualisée pour l'entreprise, s'affiche ainsi en premier résultat les documents internes ou produits par l'entreprise. "Notre idée, c'est de valoriser le savoir et de mutualiser les sources d'information", poursuit Sacha Gallo-Parouty, co-fondateur de Wuha.

Les deux associés visent en priorité les métiers du conseil (avocats, experts-comptables) via un système d'abonnement mensuel, donnant accès à une série de statistiques de connexion et de requêtes abouties. Le système n'est pas un mouchard. Il protège les données de l'entreprise et la navigation privée des utilisateurs, selon le mode requis.

Lancée en avril 2015, la SAS (5 salariés, 30 000 € de C.A. en 2016) compte déjà une dizaine de grands comptes (plusieurs abonnés chacun), essentiellement sur Paris et Lyon. Elle vise le million d'€ de chiffre d'affaires en 2018. Elle lancera une version 2 du système courant 2017.





Du même sujet


Le Tout Lyon

Hebdomadaire régional

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
Abonnement Le Tout Lyon› Abonnez-vous ‹

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide