Fermer la publicité

Enchères : XXe siècle à l'hôtel d'Ainay !

le - - Enchères

Enchères : XXe siècle à l'hôtel d'Ainay !
Ensemble de quatre fauteuils par Ruhlmann estimé 60 000 / 80 000 EUR

Ruhlmann, André Derain, Lachièze-Rey, Jean-Michel Frank, Andy Warhol, Brandt.... Florilège de grandes signatures, le 9 novembre à l'hôtel d'Ainay au catalogue d'une grande vente exclusivement consacrée aux œuvres du XXe siècle.

Quand on parle d'embarras du choix, difficile de faire mieux à la lecture du catalogue de cette vente présentée par Maître Cécile Conan-Fillatre. Et puisqu'on ne peut pas faire en quelques lignes l'inventaire complet, gros plan pour commencer sur cet ensemble de quatre fauteuils modèle « Fuseau-facettes » en placage d'ébène de Macassar par Emile Jacques Ruhlmann pour lequel on attend quand même 60 000 à 80 000 € ! Suivent un bureau modèle « Compas » par Jean Prouvé attendu entre 5 000 et 7 000 €, et pour une estimation identique un escalier hélicoïdal modèle « M400 » à marches en fonte d'aluminium et centre en caoutchouc noir, travail de Roger Tallon haut de 3 mètres.

Côté peintures, à noter un bel ensemble d'œuvres d'Henry Lachièze-Rey dont Entracte jaune, une huile sur toile datée de 1966 estimée 6 000 / 8 000 €, mais également Abstraction lyrique, une autre huile sur toile cette fois par Wang Yan Cheng en provenance de la Galerie des Tuiliers pour laquelle il faudra engager 20 000 à 30 000 € ; ainsi que ces superbes Fleurs dans un pot, huile sur toile d'André Derain signée en bas à droite dont on attend 10 000 à 15 000 €.

Et enfin pour ceux que les bijoux, montres et articles de mode suscitent un grand intérêt, à signaler toujours sous le même marteau, la vente du samedi 11 uniquement consacrée à cet univers parmi lequel on retient une importante broche double clips en platine et diamants estimée entre 25 000 et 30 000 €, ou encore ce sac Birkin de la maison Hermès attendu entre 4 000 et 5 000 €.

Hôtel d'Ainay, jeudi 9 novembre et samedi 11 novembre à 14 h 30 - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.conanauction.fr

Tarragone et Mouton Rothschild chez De Baecque & Associés

Grands crus au catalogue de cette vente de vins et spiritueux programmée le 7 novembre au nouvel hôtel des ventes sous le marteau de Maître Jean-Marie Sarrau. Si en tout début de liste, on retient 6 bouteilles de Château Mouton Rothschild Pauillac de la belle année 1982 estimées entre 4 200 et 4 500 €, l'attention est également vite captée par une rare bouteille de Chartreuse verte Voiron « Une Tarragone » dont la production est située entre 1936 et 1941. Estimée entre 1 000 et 1 200 €, ce fameux flacon des Pères Chartreux pourrait bien faire monter les degrés dans la salle. Plus loin, à signaler encore 6 bouteilles de Côte-rôtie La Landonne, Domaine Guigal millésime 1978, qui devraient aussi logiquement trouver preneur à leur estimation établie entre 3 300 et 3 600 €.

De Baecque & Associés, mardi 7 novembre à 15 h - Catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Adjugés !

Art classique et art moderne étaient au rendez-vous, les 14 et 16 octobre chez Ivoire-Lyon. Au marteau, on retient quelques très belles enchères comme les 56 580 € (frais compris) atteints par une console en bois sculpté et doré, travail d'époque Régence initialement estimé 45 000 / 50 000 €, mais également les 39 360 € (frais compris) portés par un amateur de peinture ancienne sur La Sainte Famille avec Sainte Anne, tableau de Jacques Stella né à Lyon en 1596. Entre ces deux pièces, on notait encore au catalogue les 4 060 € (frais compris) réalisés par une importante verseuse en argent de forme balustre à côtes torsadées du Maître Jean-Baptiste Joseph Le Roux ainsi que l'adjudication à 5 191 € (frais compris) pour une médaille en argent doré de Hans Reinhardt (vers 1510-1581). Art moderne pour suivre dès le 16, avec cette fois les 28 905 € (frais compris) engagés par un collectionneur sur Rock à Clara, 2002, technique mixte sur carton à dessin contrecollé sur panneau de Robert Combas mais aussi les 8 241 € (frais compris) atteints par Le contrebassiste, bronze à patine noire nuancée de Pablo Curatella Manes (1891-1963) dans une fonte de Valsuani.




Philippe JAYET
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Hebdomadaire régional à dominante économique

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide