Fermer la publicité

Yveline Lecler décorée de l'Ordre du Soleil Levant

le 02 juillet 2017 - Stéphanie BORG - Homme ou femme de la semaine

Yveline Lecler décorée de l'Ordre du Soleil Levant
Photo S.Borg - Yveline Lecler

Yveline Lecler, professeure des Universités émérite de l'IEP de Lyon a reçu la décoration de l'Ordre du Soleil Levant, Rayons d'or avec Rosette. Une distinction qui vient récompenser l'ensemble de ses travaux de recherche sur le Japon post-moderne.

C'est par le prisme de la langue qu'Yveline Lecler s'intéresse d'abord au Japon. "Douée pour les langues", la jeune étudiante choisit de suivre un cursus classique en langues étrangères appliquées. "Je pensais devenir traductrice et pour mettre toutes les chances de mon côté, j'ai choisi le japonais, une langue plus originale que l'anglais", souligne Yveline Lecler.

Une rencontre avec une troupe de théâtre, qui lui permettra de partir au Japon et 14 mois d'études et d'immersion au sein de "sa famille japonaise" celleront son avenir. "Ce voyage a véritablement tracé la voie de mon parcours professionnelle et donné le ton à ma thèse, qui portait sur les PME japonaises", souligne la professeure émérite rattachée à l'IEP de Lyon.

De retour à Paris, Yveline Lecler intègre un groupe d'études et de recherche pendant 4 ans à l'École des hautes études en sciences sociales. Elle arrivera à Lyon pour créer et diriger plusieurs diplômes successifs dédiés au Japon, à l'IEP de Lyon comme à l'Université Lyon 2. "A cette époque, le modèle japonais dominait l'économie. Beaucoup d'entreprises lyonnaises souhaitaient mieux le connaître et intégrer des compétences pour profiter de son dynamisme", analyse la professeure qui a à son actif des dizaines de voyages au Japon, dont un long séjour de près de 2 ans, détachée à l'Institut franco-japonais à Tokio.

En 1992, elle crée, en collaboration avec le CNRS, l'Université Lyon 2 et l'ENS de Lyon l'Institut d'Asie Orientale (IAO). Par sa concentration de compétences complémentaires en la matière, il est devenu l'un des premiers laboratoires français spécialiste de l'Asie contemporaine.

C'est pour "sa contribution à la recherche en sciences humaines et aux échanges individuels entre le Japon et la France", selon Ryuichiro Kobayashi, consul du Japon à Lyon que le gouvernement a décerné à Yveline Leclerc l'Ordre du Soleil Levant, Rayons d'or. C'est l'une des plus hautes distinctions du pays.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide