AccueilActualitéComment le groupe Envu conforte ses positions à Lyon
Chimie - environnement

Comment le groupe Envu conforte ses positions à Lyon

Passée en fin d’année dernière sous le contrôle de la société de capital investissement anglaise Cinven, Envu, la branche "Environmental Science" du groupe Bayer, a posé son siège EMEA en bord de Saône à Lyon.
Gilles Galliou et Éric Ruggirello, respectivement Pdg et président France, ont inauguré officiellement les locaux lyonnais d'Envu.
© Envu - Gilles Galliou et Éric Ruggirello, respectivement Pdg et président France, ont inauguré officiellement les locaux lyonnais d'Envu.

Actualité Publié le ,

Installé depuis le début de l’année à Vaise, le groupe Envu a fait de Lyon son centre névralgique pour la zone EMEA (Europe Moyen-Orient Afrique) Sur ce site, l’ancienne branche "Environmental Science" du groupe Bayer rassemble 140 collaborateurs de 15 nationalités. Des équipes conséquentes pour assurer les fonctions opérationnelles et commerciales, mais aussi des fonctions support, la supply chain, les achats…

Envu intervient aujourd’hui dans trois grands univers. L’hygiène publique tout d’abord, avec une offre de produits et services aux professionnels 3D pour répondre aux exigences de ce secteur. L’hygiène rurale ensuite. Enfin les espaces verts, avec une gamme d’herbicides et débroussaillants pour les professionnels de l’entretien des zones non agricoles.

"Nous proposons des produits et services dédiés aux professionnels de la lutte antiparasitaire, de la sylviculture, des plantes ornementales, du golf, de la gestion des espaces verts industriels, des pelouses et paysages, de la gestion des moustiques, et de l’hygiène rurale", résume Gilles Calliou, ex-Pdg d’Environmental Science et désormais président du groupe Envu.

Des ambitions confirmées pour le groupe Envu à Lyon

Afin de promouvoir des environnements sains partout, Envu reprendra la stratégie initiée sous la coupe de Bayer, en consacrant 6 % de son chiffre d’affaires (115 millions de dollars dans le monde) à des investissements dans l’innovation.

"L’innovation est au cœur de notre activité. Nous lançons des produits très régulièrement et nous allons continuer dans cette voie", ajoute Gilles Calliou, précisant que 20 % des équipes travaillent sur l’innovation et que le groupe a déjà enregistré quelque 2 000 produits dans une centaine de pays.

Désormais passée sous le contrôle de la société de capital investissement anglaise Cinven, l’ex-Environmental Science n’entend pas varier dans sa stratégie. Créé en 1977 pour gérer les pensions de retraite des employés de British Coal, Cinven dispose aujourd’hui de 30 milliards d'euros d’actifs sous gestion et s’applique à faire grandir méthodiquement les sociétés qui sont dans son giron. Il en ira de même pour Envu, dont le potentiel pourrait être renforcé à l’avenir avec des acquisitions stratégiques.

Dans le même temps, Envu s’appliquera à renforcer les liens avec son environnement immédiat. "Notamment en signant des partenariats sur des projets d’innovation, comme avec emlyon, mais aussi en offrant des opportunités de stage ou d’alternance sur l’ensemble de nos métiers", indique Éric Ruggirello, président Envu France.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 avril 2023

Journal du15 avril 2023

Journal du 08 avril 2023

Journal du08 avril 2023

Journal du 01 avril 2023

Journal du01 avril 2023

Journal du 25 mars 2023

Journal du25 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?